Le compostage

Avec le compost, mon jardin est gâté !

 

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Le compostage

Le compostage est une opération simple et surtout bénéfique pour la nature alors, n’attendez plus, équipez-vous d’un composteur! Les effets du compostage sont multiples: 

  1. Réduire la quantité de déchets organiques jetés dans la bac à ordures ménagères ce qui permet de limiter la quantité de déchets à collecter, transporter et incinérer.
  2. Diminuer la quantité de déchets verts apportée en déchetterie.
  3. Produire son propre compost, véritable fertilisant 100% naturel et surtout gratuit.
  4. Lutter contre l’appauvrissement de la terre en matière organique.

COMPOSTAGE = cycle de la matière organique dans la nature

 

Comme on peut l’apercevoir au quotidien, les végétaux morts se trouvant dans la nature se décomposent et se recyclent de nombreuses fois.  Ainsi, le but du compostage est de reproduire ce cycle totalement naturel grâce à la décomposition des résidus végétaux (c’est-à-dire les matières organiques) de la cuisine et du jardin par des micro-organismes (bactéries, champignons) et une microfaune présents dans la nature.

En présence d'oxygène, ces micro-organismes vont décomposer les déchets organiques. De plus, leur action sera complétée par d'autres êtres vivants (vers de terres, mille-pattes, etc.) qui vont permettre la fabrication du compost qui est un fertilisant.

Ensuite, le compost va apporter aux plantes tous les nutritifs nécessaires à leur développement et aussi, agir sur la qualité du sol en :

  • renforçant la structure du sol,
  • améliorant l’activité biologique du sol, et favorisant le développement des micro-organismes qui fixent les éléments pour les plantes,
  • fortifiant les défenses naturelles des plantes,
  • améliorant le développement racinaire des plantes.

 

Quels déchets mettre dans mon composteur ? 

 

A chaque problème de compostage , une solution

Symptômes

Problèmes

Solutions

Le compost dégage une odeur désagréable.

L’odeur de soufre indique un compost trop mouillé.

 

L’odeur d’ammoniac indique un excès de matières vertes.

Incorporer des matières brunes telles que des feuilles mortes.

 

Brasser la surface du composteur pour éliminer immédiatement les odeurs.

Le compost ne dégage pas de chaleur.

Il y a un manque d’humidité

 ou de matières vertes.

 

Vérifier l’humidité de votre compost et ajouter de la matière verte le cas échéant.

Le processus  de décomposition est trop lent.

Les particules du compost sont trop grosses ou le taux d’humidité est insuffisant.

Couper les matières compostables

 dépassant 25 cm. Vérifier qu’il y a bien des organismes décomposeurs.

 

Ajouter alors une pelletée de terre pour favoriser la prolifération des bactéries.

 

L’ajout de matière verte peut aussi aider et servir d’activateur naturel.

Le compost est trop mouillé.

Un compost trop mouillé est un signe de mauvais drainage, d’un excédent

 de pluie ou d’un manque d’aération.

Brasser le compost afin de faire circuler l’air et ajouter de la matière brune pour absorber le surplus d’humidité.

 

Couvrir le composteur lors des fortes pluies.

 

Le compost attire les rongeurs.

Votre composteur contient trop de matières non compostables : viande, produits laitiers, etc.

Mettre un grillage pour empêcher les rongeurs de passer.

 

 

Nouveau :

Le SMIVOM vous accompagne dans vos démarches de compostage collectif.

Cela vous permettra de :

1. Créer du lien social

2. Réduire le poids de sa poubelle

3. Faire une action pour l'environnement

Contactez le SMIVOM.

Renseignements :