Les différentes opérations

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Le compostage collectif

Pour permettre aux personnes qui n'ont pas de jardin, mais qui souhaitent faire un geste de prévention des déchets, il existe une solution : le compostage collectif.

Le principe est le suivant : après s'être assuré d'un nombre suffisant de participants, après des réunions de concertation et après la formation au compostage de "référents", un ou plusieurs composteurs de grande capacité (en fonction du nombre de foyers rattachés) sont installés dans un espace collectif, privé ou public. Les participants y verseront leurs déchets de préparation de repas et y ajouteront de la matière brune (mise à disposition). Les référents veilleront au bon fonctionnement du composteur en surveillant l'humidité et en le remuant de temps en temps.

Le premier composteur collectif du territoire a été installé en juillet 2014 dans la résidence " le clos de la Briqueterie" à Auterive, grâce à un partenariat entre le SMIVOM et le Syndic Sporting Immobilier, et la motivation du gardien et d'une majorité de résidents. Les résidents apportent la matière verte (issus de la cuisine), le gardien approvisionne le composteur en matière brune (déchets de jardin) et le compost obtenu sera réparti entre les participants et les jardins de la résidence.

Début 2015, 2 sites de compostage partagé ont été installés au centre de Cintegabelle : l'un au parc Rivals, l'autre près de l'église.

Ce projet a fédéré le SMIVOM, la commune de Cintegabelle, le syndicat d'initiative et l'association Al Cantou. Les référents sont des habitants et un agent des espaces verts de la ville. La matière brune correspond à du broyat provenant des espaces verts communaux. Quant au compost, une partie sera certainement remise aux jardins partagés.

Comme le montrent les expériences menées chez nos voisins de Ramonville et de Toulouse, le succès et la pérennité de telles opérations s'appuient sur la motivation et le plaisir des participants qui y trouvent, au-delà du geste écologique, la convivialité du lien social.

Si vous êtes intéressés par un tel projet dans votre quartier, n'hésitez pas à vous faire connaître auprès de Lise Nemeth, l'ambassadrice de prévention des déchets.


Quand 7 vieux vélos se transforment en de merveilleuses bicyclettes !

Le SMIVOM de la Mouillonne en collaboration avec la mairie de Cintegabelle, le Centre des jeunes, le C.C.A.S. et Véloterive a proposé un atelier de réparation de vélo en avril 2015.

Le principe est simple : récupérer des vélos avec des réparations à effectuer pour pouvoir les remettre en état de marche. 

Ainsi, avec des pièces d'occasions et un peu d'huile de coude, ce sont 7 heureux nouveaux propriétaires qui sont repartis avec des vélos prêts à être utilisés.

En plus, cela a permis d'éviter 100 kilos de déchets si ces vélos étaient partis à la déchetterie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Si cette initiative vous intéresse, n'hésitez pas à contacter le SMIVOM qui pourra vous venir en aide pour réaliser un tel projet !

 

Fermeture exceptionnelle du 15 août au 31 août 2016 inclus

Le SMIVOM de la Mouillonne reprend l'exploitation de la déchetterie professionnelle d'Auterive à partir du 15 août 2016. 

A cette occassion : fermeture exceptionnelle du 15 août au 31 août 2016 inclus

                       

Horaires en vigueur à partir du 1er septembre 2016 : 

Du lundi au vendredi de 13h30 à 18h30

Le samedi de 9h00 à 12h00

 

Plus d'informations à venir ! 

Contact :

Le SMIVOM vous accueille 

du lundi au vendredi

de 8 heures à 16 heures

RD 820-Pont de Clêche

31190 Miremont

 

05 61 50 68 17

contact @ smivom-mouillonne.fr

Ne jetez plus, donnez !