Masques : halte au jetable !

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Masques : halte au jetable !

La généralisation du masque jetable est inacceptable au regard de l’impact environnemental. Le masque jetable, dans lequel une couche de polypropylène - une matière plastique - a été glissée entre deux couches de papier, ne va jamais entièrement se décomposer, mais se fragmenter en particules de plastique, nocives pour l'environnement marin. Il ne s’agit pas seulement de la pollution significative induite par l’abandon de ces masques en plastique dans la nature. C’est aussi, en amont, l’augmentation massive de leur production (multipliée par plus de 200 entre 2019 et 2020 selon les estimations de l’ONU) qui représente une surconsommation de ressources et un accroissement des émissions de gaz à effet de serre.

A l’échelle française, une consommation de 2 masques jetables par personnes et par jour représenterait environ 400 tonnes de déchets plastiques produits quotidiennement.

Haut Conseil de la Santé publique – Avis du 25 août 2020 -

Le Haut Conseil de la Santé publique “incite au choix préférentiel des masques grand public réutilisables pour éviter un risque écologique par la présence de masques à usage unique jetés par incivilité. Il recommande de favoriser le port de masque grand public en tissu réutilisable (selon les préconisations de l’Afnor), … .”

Académie nationale de médecine – Communiqué du 7 septembre 2020 -

Elle recommande un assouplissement de ses conditions d’utilisation et de lavage :

  1. les masques en papier, jetables, dits « chirurgicaux », doivent être utilisés préférentiellement lors des activités de soins et de façon systématique pour les personnes malades ou en isolement ;
  2. dans l’espace public, les masques en tissu, lavables, doivent être préférés aux masques jetables pour d’évidentes raisons économiques et écologiques :
  • Ils peuvent être lavés à la main ou en machine, avec un détergent, comme le linge de corps, la température de 60°C n’étant pas plus justifiée pour le lavage des masques que pour le lavage des mains ;
  • Ils doivent être changés lorsqu’ils deviennent humides et ne jamais être portés plus d’une journée ;
  • Ils sont réutilisables après chaque cycle de lavage – séchage tant que leurs qualités (maillage du tissu et intégrité des brides) ne sont pas altérées.

VIDEO COVID-19 | Comment bien entretenir son masque en tissu ? | Gouvernement

VIDEO COVID-19 | Protégez l'environnement, jetez vos masques à la poubelle | Gouvernement